virus
étymologie
Du latin virus.
(informatique) Terme inventé par Leonard Adleman en 1983 (en anglais) [1]. Chaque virus découvert reçoit un nom propre.

nom

virus \vi.ʁys\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (Désuet) Agent infectieux.
    • La supposition d’un virus morbilleux et de la contagion de la rougeole conduisit un Anglais célèbre, le docteur Home, à tenter l’inoculation de cette maladie. (Dictionnaire des sciences médicales, vol. 49, C.-L.-F. Panckoucke, Paris, 1820, page 162)
  2. (biologie) Entité biologique qui nécessite une cellule hôte, dont il utilise les constituants pour se multiplier.
    • La plaie doit faire immédiatement l’objet d’un lavage prolongé à l’eau et au savon, ce qui permettra d’éliminer la salive, de diluer le virus et de détruire son pouvoir infectieux par l’effet virocide du savon. (Brenda Bare & Suzanne Smeltzer, Soins infirmiers en médecine et en chirurgie, vol. 5 : Système immunitaire et tégumentaire, De Boeck Supérieur, 1994, page 1704)
    • Étant donné la simplicité de leur constitution, réduite le plus souvent à un simple support génétique, les virus ne peuvent se multiplier qu’en occupant les cellules vivantes d’organismes plus complexes dont ils « piratent » le métabolisme cellulaire à leur profit. Ainsi, le virus « ordonne » alors à la cellule qu’il a envahie de synthétiser de nombreuses autres copies de ce même virus. La cellule peut ou non être détruite lorsque les nouveaux virus sont libérés pour aller envahir d’autres cellules. (Archie Hunter, Gerrit Uilenberg, Christian Meyer, et al., Santé animale, volume 1. Généralités, Coll. Agricultures tropicales en poche, Cirad/CTA/Karthala/MacMillan, 2006, page 42)
  3. (Par extension) Agent contaminant.
    1. (info) Logiciel malveillant écrit dans le but de se dupliquer sur d’autres ordinateurs, afin de provoquer des pertes de données ou encore le « plantage » du système d’exploitation sur les ordinateurs contaminés, ou même des dégâts matériels : « crash » du disque dur, voire « flashage » de la carte mère, ce qui met l’ordinateur totalement hors-service.
  4. (vieux) (Médecine) Toxine, agent de contagion des maladies infectieuses.
  5. (arch) (Médecine) Venin des maux vénériens.
    • J’ai établi […] que ce n’est pas prouver la non existence du virus vénérien que de prétendre, de démontrer même que la syphilis ne vient pas du Nouveau-Monde, qu’elle n’a pas été apportée d’Italie, qu’on la connaissait à Paris avant 1494 […] (M. Richond des Brus, « De la non existence du virus vénérien », dans Journal général de médecine, de chirurgie et de pharmacie, tome 95, 34e de la nouvelle série, 1826, page 120)
  6. (Figuré) (Par analogie) (Péjoratif) Idée dangereuse qui se répand.
    • Il écrivait, dans cette langue extraordinaire que parlent les membres de la Ligue des Droits de l’homme : « J’espérais que l’Affaire nous aurait guéris définitivement de la malaria morale dont nous souffrons et qu’elle aurait nettoyé la conscience répu­blicaine du virus clérical dont elle était imprégnée. Il n’en était rien. Nous sommes plus cléricaux que jamais ». (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, chapitre VI, La Moralité de la violence, 1908)
  7. (Figuré) Grand intérêt ; passion.
    • J'ai été contaminé par le virus Friedrich, mais maintenant c'est en compagnie d'une vaste troupe de philosophes schleus et nordiques que j'achève de me désocialiser. (Alexandre Lacroix, Quand j'étais nietzschéen, Éditions Flammarion, 2009, chap. 36)
    • Critique et historien du cinéma, pédagogue et conférencier, compagnon de route de la Nouvelle Vague, le grand œuvre de Jean Douchet n’est autre que cet acte de transmission, sa facilité à inoculer le virus du cinéma à quiconque l’écoutait. (Compagnon de route de la Nouvelle Vague, Jean Douchet est mort)
    • Elle s’est hasardée à l’intérieur de ma chambre, comme si elle craignait que le décor ne s’anime et l’attaque, ou lui transmette le virus de la geekitude, ou quelque chose du genre. (Don Zolidis, Les sept ruptures d'Amy et Craig, Éditions de la Martinière jeunesse, 2018, chap. 15)
synonymes
Agent infectieux (1)
Informatique (3.a)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français