vitrifier
étymologie
(XVIe siècle)  Composé de vitre et de -ifier.

verbe

vitrifier \vi.tʁi.fje\ transitif conjugaison

  1. (didactique) Fondre une substance de manière qu’elle se transforme en verre ou qu’elle prenne l’éclat, la transparence, la dureté du verre.
    • Le feu vitrifie le sable mêlé à l’alcali.
    • Cette matière se vitrifie promptement.
    1. Rendre dur et inaltérable comme le verre.
      • Je n'en ai gardé souvenir de rien de précis [de ces quelques jours passés avec Pierre Louis], mais bien seulement d'une extraordinaire ferveur, d'une joie, d'une frénésie qui m'éveillait dès l'aube, éternisait chaque instant de chaque heure, vitrifiait ou volatilisait tout ce qui s'approchait de mon cœur. (André Gide, Si le grain ne meurt, 1924)
  2. (didactique) Anéantir totalement un territoire par l’usage d’armes puissantes, généralement nucléaires.
    • Enfin, son arme nucléaire et ses sous-marins lui permettent de vitrifier le territoire de n’importe quel ennemi, quelle que soit sa taille.
    • Il ne s’agit donc plus d’arrêter la prolifération — comme avec l’Iran — mais d’empêcher l’utilisation de ces charmantes machines à vitrifier la planète. (Frédéric Pagès, Tirs à blancs, Le Canard Enchaîné, 16 août 2017, page 1)

traductions
  • anglais : vitrify
  • espagnol : vitrificar
  • italien : vetrificare



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français