vitupérer
étymologie
Du latin vituperare (« trouver des défauts »).

verbe

vitupérer \vi.ty.pe.ʁe\ conjugaison

  1. (transitif) (Littéraire) ou (vieilli). Blâmer fortement et vivement.
    • Nous voici devisant avec des Montalbanais de toutes sortes, gens fins et subtils, très avertis du fléau dont nous recherchons les causes, le dénonçant, le déplorant même, le vitupérant, le décrivant, l’analysant, l'exécrant, l’accablant d’imprécations, mais s’en tenant là… (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931.)
    • Peut-être « la Dame de Namur », personnage quasi mythologique, que la Fraulein vitupéra jusqu’au dernier souffle, existait-elle déjà, discrètement entretenue, dans une modeste maison d’une rue convenable de cette ville de province. (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 162)
  2. (intransitif) (Plus courant) Protester vivement, pester, invectiver contre quelque chose ou contre quelqu’un.
    • Voleur! Gredin! Filou! Bandit! Salopard! Elle trouve encore une quatorzaine d'autres épithètes du même tonneau. Tout en vitupérant, elle ramasse le gallinacé et l'ausculte. (Frédéric Dard, San-Antonio : En avant la moujik, Paris : Éditions Fleuve noir, 1978, chap. 5)
    • Depuis qu’il a endossé ses habits de ministre de l’Agriculture et de la Pêche, on l’entend vitupérer contre Bruxelles. (Jean Quatremer, « Barnier et le thon : ‹ Le jour où j’aurai compris, il n’y aura plus de problème › ↗ », Coulisses de Bruxelles, blogs de Libération, 2 juillet 2008.)
    • « On n’a plus confiance en Pepy », a vitupéré, vendredi, Éric Meyer, le porte-parole du syndicat. (« Édouard joue les chefs d’égards », Le Canard Enchaîné, 30 mai 2018, page 3.)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français