wagon
étymologie
De l’anglais wagon, du néerlandais wagen, du proto-germanique wagna, du radical indo-européen wegʰ-. Apparenté au latin veho, au safesubst vůz.

nom


wagon \va.ɡɔ̃\ ou (Belgique) \wa.ɡɔ̃\ masculin

  1. (ferro) Véhicule muni de roues en acier employé par les chemins de fer.
    • La minière de Rauboudin, près Sommerance, est très-bien installée ; les terres chargées dans des wagons qui roulent sur un petit chemin de fer, servent à remblayer l’excavation au fur et à mesure de l'avancement. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 81)
    • À ce moment, la guerre tomba brutalement, sans crier gare. Le deuxième jour de mobilisation, Fagerolle se vit jeté dans un wagon à bestiaux, parmi les vomissures et les gueulements patriotiques d’un certain nombre de citoyens français. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 29)
    • Dans le train de Cherbourg à Paris, le hasard voulut que je trouvasse comme compagnon de wagon un de mes anciens camarades. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Ces wagons, d’un usage très commode, sont réunis l’un à l’autre par des passerelles, suivant le système américain. Au lieu d’être chambré dans un compartiment, le voyageur peut circuler sur toute la longueur du train. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
  2. (Péjoratif) (argot) (rare) Vieille femme usée par la débauche.
  3. (hippisme) Dans une course hippique, groupe de chevaux qui se suivent en file indienne.
    • être dans le bon wagon
      avoir le bon dos, avoir le dos de chevaux qui progressent en épaisseur, ce qui donne une occasion de se rapprocher confortablement de la tête de la course sans se trouver nez au vent
    • Essayons de placer en tête Parigote (4) qui n'était pas dans le bon wagon en dernier lieu et mais qui auparavant a terminé deux fois dans le Quinté+. (nouveauquinte.com ↗)
  4. (Maçonnerie) Bloc creux de ciment ou de terre cuite que l'on empile les uns sur les autres pour former, dans l'épaisseur d'un mur, un conduit de cheminée, contrairement au boisseau qui lui est appuyé contre le mur.
    • J'entends parler d'objets généralement connus et employés sous le nom de boisseaux et de wagons, lesquels servent le plus souvent, savoir : Les boisseaux, comme tuyaux de cheminées, adosses aux murs [...] les wagons, comme tuyaux de cheminées établis dans l'épaisseur des murs [...]. (Description des machines et procédés spécifiés dans les brevets d'invention '', tome 67, Imprimerie Impériale 1869)

traductions
Wagon
nom de famille

Wagon masculin et féminin identiques invariable

  1. Nom de famille attesté dans le Nord de la France [Ins]



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français