web
étymologie
Emprunté à l’anglais web.

nom

web \wɛb\ masculin, singulier et pluriel identiques

  1. (internet) Autre orthographe de Web.
    • Le web est devenu en dix années un cimetière de pages oubliées, tantôt réécrites, tantôt abandonnées, et aucun conservateur n’est là pour décider de la destinée de tel ou tel fichier. Notre capacité de lecture n’est pas infinie et il arrive un temps où l’on cesse de dépouiller et l’on risque alors de passer à côté de l’article vraiment intéressant. (Joseph Morsel, collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)
    • Ainsi marchait désormais le monde et Kurtz, qui jouissait jusque-là d'un anonymat total, allait vite se retrouver en tête de gondole du web, lui, une bande de Beatles d'outre-tombe et la fille délurée d'un maire une année d'élections, bref. (Marc Falvo, Stan Kurtz, vol. 6 : Terribles tropiques'', Saint-Hilaire-Cottes : éd. Fleur Sauvage, 2016)

Web
étymologie
De l’anglais Web, lui-même ellipse de World Wide Web,  composé de worldwide (« mondial ») et de web (« toile d’araignée »). Cette toile symbolise les hyperliens entre les ressources du Web.
En 1990, WorldWideWeb: Proposal for a HyperText Project (« WorldWideWeb : Proposition pour un projet hypertexte ») est proposé au CERN par Tim Berners-Lee et Robert Cailliau. Les mots du nom sont rapidement séparés en World Wide Web pour être plus lisibles. L’abréviation WWW se généralise dans un premier temps, puis, pour des raisons phonétiques, le terme Web prend le dessus.

nom propre

Web \wɛb\ masculin invariable

  1. (Anglicisme informatique) (Internet) Système hypermédia public fonctionnant sur Internet et qui permet de consulter des pages mises en ligne dans des sites.
    • (par apposition)Les sources d’information appuyant la version alternative se trouvent surtout sur Internet. La validité des faits et des arguments rapportés dans de nombreux sites Web « amateurs » se révèle souvent douteuse ou carrément nulle. (Louis Dubé, L’argument déterminant et les théories du complot, dans Le Québec sceptique, n° 67, p.5, automne 2008)
  2. (Critiqué) Internet.
    • Le P2P est la nouvelle mine d'or du Web, remplaçant très avantageusement les désormais désuets serveurs FTP. (Thierry Thaureaux, ‎DivX: copiez vos vidéos sur CD, Saint-Herblain : Éditions ENI, 2007, page 156)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français