Olympie
étymologie
Du latin Olympia, issu du grec ancien Ὀλυμπία.

nom propre

Olympie \ɔ.lɛ̃.pi\ féminin

  1. (Antiquité) Centre religieux de la Grèce antique, dans le Péloponnèse, situé dans la plaine de l’Élide, sur la rive droite de l’Alphée et au pied du Mont Cronion et où se déroulaient, tous les quatre ans, les Jeux olympiques.
    • Olympie était un sanctuaire dédié à Zeus, uniquement habité par le personnel des temples et les prêtres du culte. Sur le site du sanctuaire se tenaient des Jeux, tous les quatre ans à partir de 776 avant J.-C., date de la paix entre Lycurgue, roi et législateur de Sparte, et le roi Iphitos, en Élide.
  2. (Géographie) Petite ville grecque de 1 500 habitants, située à proximité immédiate du sanctuaire d’Olympie.
  3. (Figuré) Lieu où se déroulent des jeux renommés.
    • Il y a, dans le département de l’Aube, à la lisière de la Marne, un tout petit village, l’Abbaye-sous-Plancy, où l’arrochage était plus florissant que partout ailleurs. C’était l’Olympie de la région. On n’y arrochait, d’ailleurs, que l’oie, gibier plus noble […] (Tir à l’oie et arrochage des coqs (Champagne), dans la Revue de folklore français et de folklore colonial, vols. 7-8, Larose, 1936, page 38)

traductions
prénom

Olympie \ɔ.lɛ̃.pi\ féminin

  1. Prénom féminin.
    • Alexandre le Grand était le fils de Philippe II de Macédoine et d’Olympie (aussi appelée Olympias).



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français