akène
étymologie
. Issu du latin achena, créé par Noël Martin Joseph de Necker à partir du préfixe grec ancien ἀ- et de χαίνω ; voir indéhiscent fait sur une base latine.

nom

SingulierPluriel
akèneakènes

akène \a.kɛn\ masculin

  1. (botanique) Fruit sec et indéhiscent ne contenant qu'une graine dont le péricarpe, plus ou moins sclérifié, n'est pas soudé à la graine.
    • Le fruit du chêne, le gland, est un akène.
    • L’artichaut a des akènes plumeux.
    • Le pissenlit a des akènes plumeux.
    • Un cas spécial d'inconsistance, d'évanescence physique. Elle s'envolerait si on lui soufflait dessus, comme les akènes d'un pissenlit. (Fred Vargas, L'armée furieuse, Ed. Viviane Hamy, 2011, p.42)
    • [La chair interne de la figue], constituée de petits grains – autant de microfruits, appelés « akènes » en botanique – varie, comme le vin, du rouge au blanc, du rosé au jaune. (La figue, un conte d’automne ↗ par Stéphanie Noblet pour M le mag, le 26 août 2016)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.034
Dictionnaire Français