fécondité
étymologie
Du latin fecunditas.

nom

SingulierPluriel
féconditéfécondités

fécondité \fe.kɔ̃.di.te\ féminin

  1. Qualité de ce qui est fécond, qui produit.
    • A Singapour, en 1967, au moment même où la chute de la fécondité atteint sa vitesse maximale, se déclenche une épidemie de Koro, manifestation hystérique spécifiquement masculine. Les individus touchés craignent et perçoivent une rétraction de leur pénis, qui menace, disent-ils, de disparaître dans l'abdomen. (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Le Livre de Poche, 1980, p. 22)
    • La fécondité est l’aptitude d’une femelle à donner la vie (= nombre d’animaux vivants auxquels une femelle a donné naissance au cours de sa carrière). C’est une caractéristique globale. (Cirad/Gret/Ministère des affaires étrangères, Mémento de l’Agronome, 2002, p. 1257)
    • Les femmes de ce pays sont d’une fécondité remarquable.
    • La fécondité de la terre.
  2. (Figuré) Aptitude à produire ou induire des réflexions de qualité.
    • La fécondité d’un sujet, d’une matière.
    • La valeur des génies, il la faut mesurer, non pas d'après le contenu des cerveaux, variable selon les siècles, mais d'après la vigueur réelle des intelligences, la fécondité des idées. (Remy de Gourmont, Promenades Philosophiques, Mercure de France, 1913, p. 182)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.148
Dictionnaire Français