fiction
étymologie
Du latin fictio.

nom

SingulierPluriel
fictionfictions

fiction \fik.sjɔ̃\ féminin

  1. invention#fr|Invention fabuleuse.
    • Fiction poétique.
    • Les fictions de la mythologie.
    • La vérité est toujours étrange, plus étrange que la fiction. (Lord Byron, Don Juan, Chant XIV, 1824)
    • La Bible tient largement de la fiction, mais elle peut encore procurer de la joie à des milliards de gens et encourager les humains à la compassion, au courage et à la créativité - à l’instar d’autres grands œuvres de fiction comme « Don Quichotte », « Guerre et Paix » et « Harry Potter ». (Yuval Noah Harari, 21 leçons pour le XXIe siècle, traduit de l'anglais par Pierre-Emmanuel Dauzat, Albin Michel, 2018)
  2. Narration de faits fictifs.
    • Il n’est pas question d’entamer ici une enquête anthropologique sur la question de l’universalité des fictions ni de prendre parti en leur faveur ou en leur défaveur. (Baudouin Millet, "Ceci n'est pas un roman": l'évolution du statut de la fiction en Angleterre de 1652 à 1754, Éditions Peeters, 2007, page 97)
    • De la même façon que les médias et le Net créent un nouveau territoire entre info et fiction, la sondagite aiguë dont est frappée la France y ajoute le risque de confusion entre opinion réelle et opinion imaginaire. (Thierry Saussez, Manifeste pour l'optimisme, Plon, 2011)
  3. (jurisprudence) supposition#fr|Supposition introduite ou autorisée par la loi en faveur de quelqu’un.
    • Fiction de droit, fiction légale.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français