flouer
étymologie
(1527). Le mot a vécu un renouveau depuis (1827) grâce à un texte de Grandval. Son origine est incertaine et on le rapproche de frouer (« tricher au jeu »). Ce dernier vient de l'ancien français froer qui se dit plus pour une arme. Ce dernier vient du latin fraudare.

verbe

flouer \flu.e\ transitif conjugaison

  1. (familier) Voler en escroquant, duper, filouter, rouler.
    • Il s’est laissé flouer comme un débutant.
    • Le couple s’estime floué. Et n’exclut pas de porter plainte contre cette société, [...]. (Yann-Armel HUET, « Édern : le site Internet gratuit leur revient cher », Ouest-France, édition locale de Quimper, 21 janvier 2010)
  2. (Littéraire) (Par extension) Tromper moralement quelqu'un. Note: S'utilise surtout au passif.
    • Mais plus que toutes blessures, ce type l'avait flouée et il en subirait les conséquences.
  3. (rare) Voler, subtiliser quelque chose à quelqu'un. Note: Se dit essentiellement pour de l'argent.
    • Et fier de sa découverte, il le floua, le gentil marquis, de sa bourse si bien cachée sous son lit.

      flouer intransitif

  4. (vieilli) Tricher en jouant.
    • Quelle que soit la salle de jeu, de type flouait en permanence.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.344
Dictionnaire Français