fusiforme
étymologie
Du latin fusus et forma#la|forma (« -forme »).

adjectif

SingulierPluriel
fusiformefusiformes

fusiforme \fy.zi.fɔʁm\ masculin et féminin identiques

  1. (didactique) Qui a la forme d’un fuseau.
    • FUSIFORME, adj., fusiformis ; spindelförmig, spindelig (all.) ; fusiforme, affusato (it.) (fusus, fuseau, forma, forme) ; qui a la forme d’un fuseau, c’est-à-dire qui est allongé, renflé au milieu et aminci aux deux extrémités, comme les antennes de l’Atractocerus abreviatus, la baie du Billardiera fusiformis, la coquille du Bulinus fusiformis, l’embryon du Thesium alpinum, le follicule du Nerium Oleander, le pépon du Cucumis Chate, la racine du Trichinium fusiforme, le corps de la Cliodita fusiformis. (Antoine-Jacques-Louis Jourdan, Dictionnaire des termes usités dans les sciences naturelles, Société belge de librairie, Bruxelles, 1837, nouvelle édition revue, corrigée et augmentée)
    • Ces poissons ont une morphologie fusiforme, avec un dos convexe et une section plus ou moins cylindrique. (Michel Margouliès, Pêcher la marée : Les flats, les plages, les estuaires, 2002)
    • La pointe est fusiforme, les bords étant parallèles sur la zone centrale et convergents sur la zone proximale. (Joseba Rios-Garaizar et Diego Garate, Actualisation de l’inventaire des pointes de type Isturitz de la région cantabrique, Paleo n°25, 2014.)
    • De nombreuses amphores sont présentes et semblent faire l’objet d’une répartition spatiale selon leur forme : les globulaires au plus large de la coque, les fusiformes vers l’extrémité, ce qui permet d’envisager qu’il s’agit d’une partie du chargement initial du navire. (Ports antiques de Narbonne, pan.hypotheses.org/154 "Une épave", 2013.)
    • – « Ouî…î…î, Madame Colê…ê…tte », chantait à droite une voix d’ange aigrelet, probablement branché sur le cirrus fusiforme qui naviguait à la rencontre de la jeune lune. (Colette, Sido, 1930, Fayard, page 24.)
    • De l’autre côté du mur bas et éboulé, un front cornu de chèvre toucha ma main, une paire de pupilles fusiformes me dévisagea. (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 73.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français