grondant
étymologie
(Adjectif) Du participe présent.

adjectif

SingulierPluriel
Masculingrondantgrondants
Féminingrondantegrondantes

grondant \ɡʁɔ̃.dɑ̃\

  1. Qui gronde.
    • Tel le chien du chasseur, s’il a surpris un cerf, arrêté par un fleuve sinueux, ou saisi de frayeur à l’aspect d’un filet garni de plumes pourprées, il le poursuit sans relâche, il le presse de ses longs aboiemens : l’animal timide, qu’épouvantent tour à tour la toile captieuse et la rive escarpée, s’échappe en détours tortueux, et refait mille fois le chemin qu’il a fait : cependant, acharné sur sa proie, l’ardent limier la suit gueule béante ; il la touche, il semble la saisir, et l’on entend crier ses mâchoires grondantes : mais il n’a mordu que le vent. Alors partent du sein des deux armées des clameurs tumultueuses ; les échos du rivage, les lacs d’alentour en retentissent de toutes parts ; et le ciel tonne, ébranlé de leurs bruyans éclats. (Jean-Nicolas-Marie de Guerle, L’Énéide de Virgile, traduction nouvelle, tome deuxième, Auguste Delalain, Imprimeur-Libraire, Paris, 1825, livre XII)
forme fléchie

grondant \ɡʁɔ̃.dɑ̃\

  1. Participe présent du verbe gronder.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.042
Dictionnaire Français