inopinément
étymologie
 Composé de inopiné et de -ment.

adverbe

inopinément \i.nɔ.pi.ne.mɑ̃\

  1. D’une manière inopinée, imprévue.
    • Ô ciel ! de quel poison Sens-je inopinément attaquer ma raison ? (Jean de Rotrou, Vencesl. II, 5.)
    • Hélas ! que deviendrai-je ? et que dira le père, Lorsque inopinément il saura cette affaire ? (Molière, Éc. des f. V, 1.)
    • Quelque charge que l’on vous donne, jamais vous ne cesserez de prétendre ; ce que vous croyez la fin de votre course, quand vous y serez arrivés, vous ouvrira inopinément une nouvelle carrière. (Jacques-Bénigne Bossuet, Sermons, Impénit. 2.)
    • Ils finissent enfin, et rencontrent inopinément un avenir qu’ils n'ont ni craint, ni espéré. (Jean de la Bruyère, XI.)
    • Pour ne pas tomber inopinément dans le gouffre. (Jean-Baptiste Massillon, Carême, Mort.)
    • On eût dit une bande de captifs rendus inopinément à la liberté. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français