jetant
forme fléchie

jetant \ʒə.tɑ̃\

  1. Participe présent de jeter.
    • Le Moyen Âge les confond : si, dans les textes, Mélusine s’envole sous forme de serpent, dans l’iconographie qui illustre ses manuscrits elle est femme-serpent ou, le plus souvent, dragon volant ; et de même les « serpents » du Roman de la Violette ou du Lancelot en prose sont figurés comme des dragons ailés jetant du feu ; dans le Calendrier des bergers, les damnés suppliciés voient tomber sur eux des serpents « draconifiés », en ce qu’ils ont des embryons d’ailes et de pattes, le plus acharné d’entre eux ayant une tête de chien, des ailes de chauve-souris, des pattes à griffes de rapace. (Bernard Sergent, Les Dragons, 2018, page 26)
    • Partout, aux environs de Rome, troupes « clémentistes » et « urbainistes » s’affrontèrent en de sanglants combats, tandis que par-dessus la mêlée les papes rivaux s’entre-excommunaient en se jetant l’un l’autre l’anathème. (Jean Raspail, L’Anneau du pêcheur, Albin Michel, 1995)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français