meurtrier
étymologie
(1165) De murtrier, lui-même de meurtre.

nom

SingulierPluriel
meurtriermeurtriers

meurtrier \mœʁ.tʁi.je\ masculin (pour une femme on dit : meurtrière)

  1. Celui, celle qui a commis un meurtre.
    • Un infâme meurtrier leur avait déjà assassiné le brave M. de Mouy, à ces pauvres gens. (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VI)
    • […], la comtesse fit incarcérer le meurtrier et, après jugement, celui-ci fut pendu. L'exécution eut lieu le jour de Pourim. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Un pareil crime, si près du commissariat, en bordure du passage où le meurtrier risquait à son insu d'être surpris, se présentait, de prime abord, comme l'acte d'un fou, […]. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • La première fois que j'ai ressenti cette nostalgérie, c'était après la mort de mon frère Nazim. On ne connaissait pas encore son meurtrier, nous cherchions à en savoir plus. (Rayhana, Le prix de la liberté, Flammarion, 2011)

traductions
adjectif

SingulierPluriel
Masculinmeurtriermeurtriers
Fémininmeurtrièremeurtrières

meurtrier

  1. Qui cause la mort de beaucoup de personnes.
    • Il n’avait pas son fusil et, inconsciemment, jetant un regard circulaire autour de lui, chercha une arme meurtrière. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Je rentre de Craonne. Nous avons perdu trop d'hommes irremplaçables dans cette affaire. Et celle-ci fut la plus meurtrière que je sache. (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p.82)
    • Je faillis poser le pied sur un énorme centipède, à morsure meurtrière; ce n'était partout que mort et désolation. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Or, nous devons tout essayer pour maintenir peuplés ces plateaux de sol ingrat et non chercher à éloigner la population, l'obligeant à vivre dans des usines malsaines, à s'embaucher dans des ardoisières meurtrières, […]. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français