monétaire
étymologie
Du latin monetarius.

adjectif

SingulierPluriel
monétairemonétaires

monétaire \mɔ.ne.tɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif aux monnaies.
    • Le système monétaire et le système du crédit reposent sur une vaine tradition de la valeur de l’or et offrent une instabilité presque fantastique. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 406 de l’éd. de 1921)
    • La réforme monétaire du 15 octobre 1923 a assuré la sécurité des échanges en mettant à la disposition du public un instrument de paiement stable. (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.91.)
    • Tout échange monétaire est délicat : il serait bon de faire coïncider l'introduction du saarmark, et plus encore l'introduction du franc, avec une amélioration des conditions matérielles et politiques de la vie sarroise. (Documents diplomatiques français: 1947 (1er janvier-30 juin), Paris, Ministère des Affaires étrangères, 2007, page 337)
    • Les peuples préhistoriques ont eu des conventions monétaires, de coquillages, pierres, pépites ou lingots de métaux précieux, de valeur intrinsèque relative constante, pour acheter des objets moins portatifs dont le possesseur était titulaire. C'était des constitutions financières démocratiques de l'âge d'or. (Géo, Démocratie Européenne, Saint-Nazaire : Imprimerie ouvrière, 1924, non paginé : 3e page)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français