sans vergogne
étymologie
 Composé de sans et de vergogne.

locution adjectivale

sans vergogne \sɑ̃ .vɛʁ.ɡɔɲ\

  1. Sans pudeur, sans scrupule.
    • Comme il était résolu à agir, il s'abandonnait à ce sentiment sans vergogne. (Stendhal, Le Rouge et le Noir, 1854)
    • Un jour, le peuple délirant,
      Las d'être tondu, sans vergogne,
      Prit un couteau entre les dents
      Et dit : « Faisons notre besogne!…
      (Octave Charpentier, Tous les voleurs à la lanterne, dans La Proue, n° 1, mai-juin 1929)
    • Il devait me les payer. Mais, comme par hasard, cet abominable pingre, doublé d'un combineur sans vergogne, n'avait jamais le sou sur lui, […]. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 175)
    • Le pauvre n'est plus tout à fait l'image du Christ sur terre mais un profiteur sans vergogne et paresseux, dont la paresse est fortement combattue ; une ordonnance de 1351 de Jean II condamne les vagabonds qui refusent de poursuivre une activité salariée. (Dominique Ancelet-Netter, La Dette, la dîme et le denier: Une analyse sémantique du vocabulaire économique et financier au Moyen Âge, Presses Univ. du Septentrion, 2010, page 82)
    • Comme il n'y avait qu'un seul lot fournisseur, il consulta la LT21 et il traita son OT à l'écran sans vergogne.[…]. (V.S.CCE, Mes bonnes pratiques dans SAP, juillet 2012, p.175)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français