sommé
étymologie
Participe passé adjectivé de sommer.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinsommé
\sɔ.me\
sommés
\sɔ.me\
Fémininsommée
\sɔ.me\
sommées
\sɔ.me\

sommé

  1. (rare) Qui est coiffé ; qui est surmonté.
    • L’entrée était d’ailleurs réduite à deux piliers sommés de petits lions de pierre, poncés par le temps qui leur avait fait des museaux de moutons. (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 82.)
    • La montagne de Locronan (F.) étant, elle, sommée d’un temple, peut-être inclus parmi les étapes d’un rite processionnaire indigène, (Patrick Galliou, La Bretagne romaine: de l’Armorique à la Bretagne, page 87, 1991)
  2. (Héraldique) Qui est surmonté.
    • Les armes d'Arcueil-Cachan se composent de deux écussons accolés : […]. Les deux écussons accolés par la pointe et sommés d'une couronne murale de cinq tours. (État des communes à la fin du XIXe siècle : Arcueil-Cachan , notice historique & renseignements administratifs , Paris, Montévrain, 1901)
synonymes forme fléchie

sommé \sɔ.me\

  1. Participe passé masculin singulier de sommer.
    • Le serf est sommé (parole injonctive) de réaliser ce désir et, par conséquent, efface en lui tout désir propre. (Jean Ferrari, ‎Jacques Poirier, Le désordre en tous ses états, 1999)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.038
Dictionnaire Français