vieux jeu
locution adjectivale

vieux jeu \vjø ʒø\ masculin et féminin identiques invariable

  1. Qui a des idées démodées, qui est vieille France.
    • Je voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier. L’homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois mais la vérité m’oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu ! (Michel Audiard, Les Tontons flingueurs, film de Georges Lautner, 1963)
    • ''Et allez donc, envoie la ritournelle/>De la chanson gnangnan et chauvine et vieux jeu/>Réveille un peu le piano à bretelles/>À chaque fois qu’on l’entend, on a les larmes aux yeux. (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis'', 1977)

    • Alison avait appris par sa mère et son père, et par son professeur de natation à l’école, qu’il ne faut jamais entrer dans la mer ou dans une piscine sans qu’il se soit écoulé deux heures après avoir mangé. Mais la semaine dernière, elle avait lu dans un magazine que cette théorie était désormais considérée comme vieux jeu, et que vous pouviez aller nager immédiatement après un repas si cela vous disait. (Ruth Rendell, Le majordome de la plage, nouvelle, 1999, traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj, page 9.)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français