accolade
étymologie
 Composé de accoler et de -ade ou de l’occitan acolada.

nom

SingulierPluriel
accoladeaccolades

accolade \a.kɔ.lad\ féminin

  1. Action d’embrasser en mettant les bras autour du cou.
    • Crosby lui donna l’accolade exactement comme le font des généraux qui remettent une décoration à un officier. (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VIII, Gallimard, 1937)
    • Donner l’accolade à un officier après l’avoir fait reconnaître.
    • Une accolade fraternelle.
    • De G8 en G20, il a multiplié accolades, embrassades, bourrades. (Frédéric Pagès, Tous amis avec Manu, Le Canard Enchaîné, 19 juillet 2017, page 1)
    • Aussitôt Arlette a senti que Telcide est son ennemie. Pas un mot de bienvenue ! pas une phrase gentille ! Rien qu’un baiser, plus froid que la plus banale des accolades. (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 22)
  2. (Figuré) (plaisanterie)
    • Il les trouve tranquillement assis avec les brigands, mangeant un jambon de la Manche cuit au sucre, et donnant de fréquentes accolades à une outre de Val-de-Peñas que l’on avait volée exprès pour eux : attention délicate ! (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  3. (vieilli) Cérémonies observées dans la réception d’un chevalier, et qui consistait ordinairement à donner trois coups du plat de l’épée sur l’épaule ou sur le cou de celui qu’on armait chevalier, après quoi on l’embrassait.
    • Donner, recevoir l’accolade.
  4. (typog) Symbole typographique { ou }, qui servent à rassembler plusieurs objets, soit pour en former un tout, soit pour montrer ce qu’ils ont de commun ou d’analogue entre eux.
    • L’accolade s’emploie souvent dans les comptes, dans la formation des tableaux, etc., et se place, suivant le besoin, horizontalement ou verticalement.
    • Réunir plusieurs articles, plusieurs colonnes par une accolade.
    • On joint par une accolade les portées de toutes les différentes parties d’une pièce de musique.
    • Une accolade ouvrante.
  5. (architecture) Élément architectural ornemental.
    • Les accolades sont, à leur origine, à peine apparentes ; plus tard, elles se dégagent, sont plus accentuées […] (Eugène Viollet-le-Duc, Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle, tome 1, Accolade, Bance et Morel, Paris, 1854 à 1868)
synonymes

Action d’embrasser :


traductions
traductions
forme fléchie

accolade \a.kɔ.lad\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de accolader.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de accolader.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de accolader.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de accolader.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de accolader.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français