appelle
nom

SingulierPluriel
appelleappelles

appelle \a.pɛl\ féminin

  1. (Médecine) (vieilli) (rare) Manque de peau.
forme fléchie

appelle \a.pɛl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe appeler.
    • Pour obtenir ce résultat, je me sers du même appareil que j’ai décrit pour traiter la fécule; seulement j’enlève le tissu intérieur, que j’appelle velours-taupe, et je le remplace par un autre plus grossier, tel qu’une toile d’emballage épaisse ou tous autres tissus analogues, soit en chanvre, coton, laine, feutre ou clayons en paille, qui puissent, sans se ressorer, permettre au liquide de s’échapper. (Description des machines et procédés pour lesquels des brevets ont été pris sous le régime de la loi du 5 juillet 1844, tome cinquante-cinquième, 1866)
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe appeler.
    • Mais on m’appelle surtout Zizi ! (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Le Bouquet tragique, 1912, chapitre V)
    • Mais, le temps de finir mes haricots sautés et de demander à boire pour Georgia et moi, j’ai appris d’elle que le surineur s’appelle Miguel Mercado, et que sa délicieuse partenaire est une Franco-Espagnole du nom de Lina Royale. (Richard S. Prather, Un strapontin au paradis, traduction de Maurice Tassart, Gallimard, 1951, page 25)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe appeler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe appeler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe appeler.

Appelle
nom propre

Appelle \a.pɛl\

  1. (Géographie) Commune française, située dans le département du Tarn.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français