bruiter
étymologie
De bruit#fr|bruit.

verbe

bruiter \bʁɥi.te\ transitif conjugaison

  1. (audiovisuel) Réaliser le bruitage.
  2. (informatique) (photographie) Ajouter du bruit à une image.
  3. Faire du bruit.
    • Enfin, il y a la farce, le one man show du bouffon qui tour à tour mime, pirouette, danse, bruite, monologue et figure dans toutes les réjouissances populaires, intervenant même dans les scènes épiques interprétées par le corps de ballet royal, dans les pièces de théâtre et les films larmoyants, sur les grandes pirogues de course de la fête des eaux. (Charles Meyer, Derrière le sourire khmer, Plon, 1971, première partie, chapitre II)
  4. (vieux) Répandre des bruits, des rumeurs.
    • Il se bruite en ville, que M. Weyder, autrefois Colonel des Volontaires Namurois, débauche des jeunes gens pour l’armée patriotique. (Lettre de C. J. Stienon, de Namur, le 12 octobre 1789, dans le Livre noir du comté de Namur, ou Correspondance du ci-devant gouvernement autrichien de Bruxelles avec ses agens subalternes dans le Comté de Namur, Bruxelles : chez Lemaire, 1790, p. 83)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français