buanderie
étymologie
De buer voir buandier.

nom

SingulierPluriel
buanderiebuanderies

buanderie \bɥɑ̃.dʁi\ féminin

  1. (salles) Pièce aménagée pour faire la lessive.
    • Au côté de la cour, à droite, sont les remises et les écuries ; à gauche, la cuisine, le bûcher et la buanderie. (Honoré de Balzac, La Vieille Fille (Balzac), 1836)
    • Comme mon guide me conduit à la buanderie commune, une rougeaude aux manches retroussées l’interpelle, élève la voix, dénonce des injustices. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Je gagnai le vestibule à tâtons, entre la cuisine et la buanderie. Je cherchais toujours. Disparue, l’essoreuse à linge, remplacé, l'ancien lavoir. À la place, un évier moderne. (Mary Marcus, Le refuge des souvenirs, traduit par Brigitte Hébert, Presses de la Cité, 2017)
  2. (Québec) Pressing, laverie.
    • Les faits que voici sont établis: l'appelante exploite une buanderie automatique dans la ville de Montréal, où, par le paiement d'une somme de $0.25, une lessiveuse est mise en marche [...]. (Les recueils de jurisprudence du Québec, publiés par le Barreau de Québec, page 248, Éd. Doucet, 1966)
    • Pour le service des passagers à proprement parler, on observe une diversification, avec la présence d'une nurserie, d'une buanderie (pressing) ou d'un salon de coiffure. (Revue entreprises et histoire, Numéros 46 à 49, Éditions ESKA, 2007)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français