burlingue
étymologie
De la racine étymologique de bureau avec le suffixe -ingue.

nom

SingulierPluriel
burlingueburlingues

burlingue \byʁ.lɛ̃ɡ\ masculin

  1. (argot) Bureau.
    • C’gros cochon, c’était, mon vieux, tout c’qu’y a d’plus carne sur la terre. Tous qu’nous étions n’en m’nait pas large quand i’ croisait c’tas qu’i’ l’voyait au burlingue du doublard, étalé sur une chaise qu’on n’voyait pas d’ssous, avec son bide énorme et son immense képi, encerclé de galons du haut en bas, comme un tonneau. (Henri Barbusse, Le Feu, chap. 20, 1916)
    • Larry O’Rourke entra dans le bureau. Plein de politesse, il avait invité formellement et pratiquement les autres fonctionnaires importants à déguerpir de leurs burlingues. (Raymond Queneau, On est toujours trop bon avec les femmes, 1947, dans Les Œuvres complètes de Sally Mara, Gallimard, « L’Imaginaire », 1989, p. 197)
    • Derrière son burlingue, le daron est impavide. (San-Antonio (série), Y a bon, San-Antonio, Fleuve Noir, 1990).



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.026
Dictionnaire Français