chiffre arabe
étymologie
 Composé de chiffre et de arabe.

locution nominale


chiffre arabe masculin

  1. (Mathématiques) Un des dix chiffres (0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9) empruntés par l’Occident médiéval à la civilisation islamique et aujourd’hui utilisés mondialement.
    • Les Arabes ont encore une autre sorte de chiffre duquel est dérivé celui que nous appelons chiffre arabe, et qu'ils nomment eux-mêmes chiffre indien, comme l'ayant reçu de l’Inde. (Jean-Baptiste Glaire , Principes de grammaire arabe: suivis d'un Traité de la langue arabe, Paris : chez Benjamin Duprat, 1861, p. 8)
    • Le chiffre romain indique le tome , et le chiffre arabe la page. (Jean-Étienne Montucla, Histoire des mathématiques, tome 2, nouvelle édition augmentée, Paris : chez Henri Agasse, an VII, table des matières, p. 662)
    • Surtout, les nouveaux chiffres arabes étaient considérés comme des moyens mécaniques du calcul, non comme l'expression de nombres. Longue est, d'ailleurs, la subtile histoire de la résistance à exprimer par des chiffres arabes certaines données numériques. (Autour de Gerbert d'Aurillac: le pape de l'an mil, dossier n° 47 : L'abaque du Pseudo-Boèce (XIe siècle), ouvrage dirigé par Olivier Guyotjeannin & Emmanuel Poulle, Paris : École nationale des chartes, 1996, page 325)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.025
Dictionnaire Français