commun des mortels
étymologie
 Composé de commun et de mortel.

locution nominale

commun des mortels \kɔ.mœ̃ de mɔʁ.tɛl\ masculin(Au singulier) & (Indénombrable)

  1. (exag) Tout le monde ; le vulgaire.
    • Y a-t-il donc deux probités ? Une pour les gouvernements, l’autre pour le commun des mortels ? (Pierre Véron, La Vie fantasque, C. Lévy, 1876, page 287)
    • Ce qui n’empêche qu’avec une candeur parfaite, avec une innocence naïve, le commun des mortels se figure comprendre l’univers parce qu’il l’a réduit à sa propre taille, déclare immobile ce qu’il n’a jamais vu changer, immuable ce qu’il n’a pas senti bouger ; car il n’a jamais mis en question la prétendue évidence des sens. (Élie Reclus, Le mariage tel qu'il fut et tel qu'il est, 1924, p. 7-8)
    • Jusqu’à l'âge de sept ans (l’âge dit de raison), j’avais étudié à la maison, avec une institutrice, loin du commun des mortels, protégé avec un soin jaloux de toutes les promiscuités. (Daniel Guérin, Un jeune homme excentrique, Julliard, 1965, p. 52)
synonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français