décoction
étymologie
Du latin decoctio.

nom

SingulierPluriel
décoctiondécoctions

décoction \de.kɔk.sjɔ̃\ féminin

  1. Composition médicinale qu’on obtient en faisant bouillir, dans l’eau ou dans quelque liquide, des substances végétales, voire animales.
    • Pour mon compte, dit un ancien chirurgien de marine, le docteur Neboux , j'ai appliqué à plusieurs reprises à des yeux héméralopes la vapeur d’eau simple ou émolliente sans en retirer d'autres effets qu'un peu d'amélioration chez un petit nombre d'individus, et je n'ai jamais employé la décoction de foie de bœuf sans obtenir la disparition de l’héméralopie. (Charles Deval, Traité théorique et pratique des maladies des yeux, Paris : chez Ch. Albessardet Bérard, 1862, p. 740)
    • Le guérisseur prépare une décoction d’écorce et en badigeonne la partie du corps atteinte par cette éruption. (Rosmarie Leiderer, Biabak-à-Nnong, Gladys Guarisma, La Médecine traditionnelle chez les Bekpak (Bafia) du Cameroun, 1982)
  2. Étape de la préparation de la bière.
  3. (Par extension) Mélange d’ingrédients, généralement liquide et peu attirant.
    • Pouah, mais qu’est-ce que c’est que cette décoction que tu nous as préparée ?

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français