ego
étymologie
Du latin ego.

nom

ego \e.ɡo\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Représentation et conscience que l’on a de soi-même, en tant qu'individu séparé des autres, voire unique au monde, cherchant à être valorisé.
    • L’entrepreneur turco-allemand Alp Altun m’a dit un jour : « L’ego, c’est le premier destructeur de valeur dans l’entreprise. » (Idriss Aberkane Libérez votre cerveau'')
    • Dieu : Tu n’as pas gagné une bagarre depuis le CM2, et tu affrontais une fillette.
      Bruce : Oui mais elle était énorme… C’était une redoublante !
      Dieu : …et tu avais le soleil dans les yeux. Ah, l’ego
      (Steve Koren, Mark O'Keefe et Steve Oedekerk, traduits par Dubbing Brothers, Bruce tout-puissant, 2003)
  2. (Spécialement) (spiritualité) Partie de soi qui se sent détachée du grand Tout (le Soi), qui empêche la conscience universaliste et qui donne erronément un sens d'individualité à la personne, source du malheur de l'existence individuelle selon plusieurs discours spirituels.
    • Je sais bien que Mohammed a parlé de la Grande Guerre Sainte mais ce qui constitue l'ego, c'est précisément le fait de se battre. Si l'ego ne se trouve plus d'adversaire, il n'y a plus d'ego. Ce qui caractérise l'ego depuis la naissance, c'est d'être contre. Il naît, grandit, se développe pourvu que nous puissions résister à quelque chose. Il se forme chez le petit enfant dès que celui-ci commence à s'opposer à papa et maman. (Arnaud Desjardins, L'audace de vivre, Éditions de la Table Ronde, Paris, 1989, p. 72)
    • Les grands traditions spirituelles et les sagesses philosophiques nous parlent toutes des deux voies opposées qui existent en chacun de nous : celle de l'ego et celle du Soi. La voie – on peut auss bien dire la voix – de l'ego est celle de nos convoitises et de nos désirs illusoires, qui ont bien des noms, par exemple course à l'enrichissement, consommation effrénée, recherche exclusive du plaisir sexuel, volonté de domination ou poursuite ambitieuse du succès et quête de la gloire. Ce monde des désirs égocentriques, le bouddhisme le nomme samsara. (Jean Proulx, Grandir en humanité, Fides, 2018, p. 95)

Ego
étymologie
Du latin ego.

nom

Ego \e.ɡo\ masculin singulier

  1. Soi-même, la personne du point de vue dans une structure familiale.
    • ''Voici comment sont définis les six types les plus fréquents :/>1) Hawaïen : un terme « A » pour désigner la mère d’Ego, la sœur de la mère d’Ego et la sœur du père d’Ego ; un terme « B » pour le père d’Ego, le frère du père d’Ego et le frère de la mère d’Ego./>[…]/>5) Dravidien : la génération des parents ressemble au système iroquois, mais une règle de mariage préférentiel entre cousins croisés impose une autre logique de classification. À la génération d’Ego (G0), à la génération des parents d’Ego (G+1) et à la génération des enfants d’Ego (G−1), il y a une distinction entre affins et consanguins. (Nicole-Claude Mathieu, Une maison sans fille est une maison morte : la personne et le genre en sociétés matrilinéaires et/ou uxorilocales'', 2007, ISBN 9782735111299, p. 503)


nom de famille

Ego

  1. Nom de famille.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français