enrouer
étymologie
De l’ancien français enrouir avec passage dans la classe des verbes du premier groupe. En ancien français, enrouer signifiait « mettre en roue, faire subir le supplice de la roue » voir rouer.

verbe

enrouer \ɑ̃.ʁwe\ transitif ou pronominal conjugaison (pronominal : s’enrouer)

  1. Rendre la voix rauque, moins nette et moins libre qu’à l’ordinaire.
    • Le brouillard l’a enroué.
    • Ses efforts pour se faire entendre de ses auditeurs l’ont enroué.
    • Avoir la voix enrouée.
    • S’enrouer à force de parler.
    • À force de crier, la voix s’enroue.
    • (Par extension) Un instrument de musique, un orgue enroué, qui a besoin d’être accordé.
    • (Par extension) Le bruit de l’eau qui gazouille se mêle au bourdonnement enroué de cent mille cigales ou grillons dont la musique ne se tait jamais et vous rappelle forcément, malgré la fraîcheur du lieu, aux idées méridionales et torrides. (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français