fiévreux
étymologie
(Adjectif)  Composé de fièvre et de -eux.
(Nom) Par substantivation de l’adjectif.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinfiévreux
Fémininfiévreusefiévreuses

fiévreux

  1. Qui cause la fièvre.
    • (Figuré)Mais le diable a soufflé là-dessus, de son haleine fiévreuse et empestée, et les pires billevesées ont pris leur vol. L'homme a inventé les dieux et il a crée l'amour avec son cortège de sensibleries ridicules ou criminelles. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 118)
  2. (Par extension) Où les fièvres sont fréquentes.
    • Pays, climat fiévreux.
    • La poche mouillée d’un des garçons cachait le caleçon qu’il avait emporté aux étangs fiévreux […] (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, p. 9.)
  3. Qui a tendance à avoir de la fièvre.
    • Tempérament fiévreux.
  4. fébrile#fr|Fébrile, qui a de la fièvre.
    • Ainsi que cela se produisait chaque fois qu’il avait trop pompé le jour d’avant, il se sentait la tête un peu fiévreuse, le front chaud, les nerfs excités et la gorge sèche. (Louis Pergaud, Joséphine est enceinte, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  5. (Figuré) Fébrile, soumis à une agitation intense et désordonnée.
    • Les musiciens tirèrent de leurs instruments un air brutal et voluptueux qui, aussitôt, pénétra l'assistance d'une fiévreuse pâmoison. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • La nuit s’écoula sans qu’aucun bruit répondît à sa fiévreuse attente.
    • Des scènes inouïes… La collision avec une baleine géante, les tempêtes épouvantables, les voiliers qui s’égarent, la recherche fiévreuse du minerai, les rencontres violentes avec les Inuits, dont l’un, que Frobisher kidnappe, par désespoir ou par défi, se mord la langue jusqu’à la sectionner. (Jean-Luc Porquet, Tout ce qui brille…, Le Canard Enchaîné, 21 juin 2017, page 6)

traductions
nom

fiévreux \fje.vʁø\ masculin (pour une femme on dit : fiévreuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne ayant de la fièvre.
    • Il y a beaucoup de fiévreux dans cette région.
    • J’avais l'impression d’être un médecin qui, tout en écoutant les discours hallucinés d’un fiévreux, contrôle son pouls trop rapide avec méfiance, parce qu’il est inquiet de voir dans cette fièvre la preuve clinique la plus flagrante d’un dérangement cérébral. (Stefan Zweig, La Pitié dangereuse, 1939)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français