incompétence
étymologie
 Composé de in- et de compétence.

nom

SingulierPluriel
incompétenceincompétences

incompétence \ɛ̃.kɔ̃.pe.tɑ̃s\ féminin

  1. (juri) Défaut, manque de compétence.
    • L’incompétence d’un tribunal.
    • L’incompétence est notoire, manifeste.
    • Alléguer, soutenir l’incompétence.
    • Faire juger l’incompétence.
    • Déclaration d’incompétence.
  2. État de celui, celle qui est incompétent.
    • Mais personne n’ose dire que le facteur central de l’histoire des années 1920-1939 fut purement et simplement l’incompétence technique des classes dirigeantes et des gouvernements occidentaux. Leurs opposants préfèrent croire au machiavélisme. (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 154)
    • Je ne manquerai pas de respect à l’égard du législateur au point de l’accuser d’incompétence ou de distraction ; mais enfin, s’il ne l’était pas, incompétent ou distrait, que voulait-il faire ? (François Sureau, Pour la liberté. Répondre au terrorisme sans perdre raison, Tallandier, 2017)
    • Et cette catastrophe en cours nous amène inévitablement aux mêmes conclusions : incompétence, inorganisation, absence de vision à long terme, improvisation. En résumé : nullité de nos dirigeants, et en particulier de ceux en charge du système de santé français. (Riss, « Covid-19 : L’autre « étrange défaite » », le 27 mars 2020, sur le site de Charlie Hebdo (https:/charliehebdo.fr))

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français