lacer
étymologie
Du latin laqueare (« lier, garrotter, enlacer, enserrer »).

verbe

lacer \la.se\ transitif conjugaison

  1. Serrer avec un lacet.
    • Si nous devions apprendre, chaque matin, à lacer nos souliers, nous perdrions une heure chaque fois : nous nous lasserions nous-mêmes autant que nous lacerions nos souliers! (Placide Gaboury, Sérénité en 12 étapes, éditions de Mortagne, Boucherville (Québec), 2e édition, 2017, p. 60)
    • Il vérifia une dernière fois la nominette aux armes de la ZP3 Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem, laça les bottines à tige et se prépara à sortir. (Isabelle Corlier, Ring Est, Ker Éditions, 2018, chap. 4)
  2. (Par extension) Serrer les lacets du corset de quelqu’un.
    • Lacer une femme.
    • Cette femme se lace elle-même.
  3. (Régionalisme) (chasse) Prendre au lacs.
    • S’il n’y avait pas de merles à bec jaune, les roussettes se feraient prendre toutes aux lacs, mais ils sont si malins pour avoir vécu autour de nos maisons qu’ils apprennent à se méfier, à décrocher la « graine » sans se faire « lacer ». (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français