marge de manœuvre
étymologie
Locution  composée de marge et de manœuvre.

locution nominale


marge de manœuvre \maʁ.ʒə də ma.nœvʁ\ ou \maʁʒ də ma.nœvʁ\ féminin

  1. (Aéronautique) (militaire) Valeur maximale du facteur de charge normal qu’il est possible de maintenir en virage stabilisé, à une altitude, un nombre de Mach et une température extérieure bien définis.
  2. (Figuré) Flexibilité, actions possibles.
    • Toujours est-il qu’à lire entre les lignes, nous allons voir que les deux Romains ont utilisé au mieux la marge de manœuvre étroite dont ils disposaient. Car enfin, quoique Tacite ne le dise qu’à demi-mot, la situation était quasi désespérée. (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 225}}
    • La crise des gilets jaunes nous montre qu’on a peu de marge de manœuvre. On ne peut pas demander plus aux citoyens et on ne peut pas ne rien faire. (L’hydrogène à la place des énergies fossiles : une entreprise française en passe de relever le défi)
synonymes

(sens 2) :


traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français