mettre fin
étymologie
 Composé de mettre et de fin.

locution verbale

mettre fin \mɛ.tʁə fɛ̃\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de mettre)

  1. Finir ; terminer.
    • La terrible défaite de Sedan et l’invasion du territoire, en septembre 1870, mirent fin au régime impérial. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • Mais généralement l’envoi de quelques troupes met fin aux troubles en peu de temps. Elles envahissent le territoire de la tribu à châtier, pillent les douars, razzient les troupeaux, détruisent les cultures, font des prisonniers et coupent des têtes, […] (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 11)
    • J’aimais à relire la vie des flibustiers, […], maîtres de ces parages au XVIIe et au XVIIIe siècle, avant que l’entente franco-anglaise mît fin à cette guerre de pillage et de course. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Il termina en condamnant hautement l'attitude des Départements du Jura et de Rhône-et-Loire et en demandant que les autorités administratives missent fin à la propagande à laquelle se livraient les commissaires de ces Départements. (Louis Guibert, Le Parti girondin dans le département de la Haute-Vienne , extrait de la Revue historique, Paris, 1878, p. 59)
    • La Nationale 59 bis, c'est d'elle qu'il s'agit, est bonne, sans cailloux ou nids de poules, car les Ponts et Chaussées l'ont dotée d'un tapis de goudron en 1929 mettant fin à un chemin de terre, renforcé de temps en temps par des cylindrages. (Jean Laurain, Brû, l'histoire de mon village, Remiremont : chez G. Louis, 1997, page 15)
    • S'il s'agit d'une location pour une durée déterminée et qu'il reste moins de douze mois à courir à la location, le nouveau locateur ne peut mettre fin au bail et le locataire ne perdra aucun droit. (Bernard Clermont & ‎Benoît Yaccarini, Initiation au droit des affaires du Québec, Presses de l'Université Laval, 4e édition, 1986, p. 265)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français