finir
étymologie
Du latin finio, dérivé de finis.

verbe

finir \fi.niʁ\ transitif ou intransitif conjugaison (pronominal : se finir)

  1. Achever, terminer, arriver à échéance, cesser, finaliser.
    • Finir une tâche.
    • Finir un discours par une belle péroraison.
    • Finir une affaire, un ouvrage.
    • Finissons ce badinage.
    • J’ai fini par apprendre ce que veut dire finir.
  2. (arts) Exécuter avec un soin minutieux.
    • Ce peintre finit patiemment, finit trop.
    • Cet artiste ne sait pas finir.
  3. Être la fin ou le terme de quelque chose.
    • La période qui finit son discours est remarquable.
    • Cette campagne finira la guerre.
    • L’instant qui doit finir sa vie, le cours de sa vie.
    • J’ai commencé par où il avait fini.
    • Je ne finirai pas sans un mot d’espoir.
    • Finissez donc, vous êtes bien long.
    • Finissez donc, vous me faites mal.
    • Cet enfant ne finira pas, si on ne le châtie.
    • Faites-le donc finir.
    • Savoir finir à propos.
  4. Terminer l’action indiquée par le verbe à l’infinitif.
    • Finir de parler, d’écrire, de jouer, etc.
  5. Cesser des choses trop longues, ennuyeuses, désagréables ou intolérables.
    • Nous n’en finirions pas si nous voulions tout rapporter.
    • Cette discussion a trop duré, il est temps d’en finir.
    • En finir avec une question.
    • En finir avec les rebelles, avec une sédition.
    • En finir avec un ennemi, le détruire.
    • Je suis pressé d’en finir avec cet homme.
    • Dès qu’il s’y met, il n’en finit plus.
    • C’est un homme qui n’en finit jamais.
  6. (intrans) Se terminer ou être terminé.
    • Ce mur finit à tel endroit.
    • C’est là que finit mon champ.
    • Ce mot finit par une voyelle.
    • Cela finit en pointe.
  7. Prendre fin, arriver à son terme.
    • Le sermon finissait.
    • Laisse-moi te finir.
    • Son bail finira à Pâques.
    • Tout finit en ce monde.
    • Il est temps que cela finisse.
  8. Avoir une certaine fin ou une certaine issue ; arriver à un certain résultat.
    • Elle a tenu les emplois les plus divers, pour finir dans les vestiaires d’une boîte de nuit. (Mohed Altrad, Éden : l’extrême tu éviteras, page 98, L’Harmattan, 1998)
    • Désormais, pour continuer de se voir, il faut aux amants user de subterfuges. Après tout, il est prêtre, elle est mariée, tous deux savent ou devraient savoir que cela finira mal. (Jean-Paul Desaive, Délits sexuels et archives judiciaires (1690-1750), Communications, 1987, vol.46, no 46, page 119)
  9. (En particulier) Mourir.
    • Ainsi finit ce prince.
  10. Suivi de « par » et d’un infinitif il indique que l’action est le terme ou le résultat de ce qui a précédé. voir finir par
    • […]; tout le monde dit que la France se dépeuple, qu’il naît de moins en moins d’enfants, et que l’Allemagne, dont la population augmente toujours, finira par avoir deux fois autant de soldats que nous. (Émile-Ambroise Thirion, La Politique au village, p. 321, Fischbacher, 1896)
    • […], on lui glisse toujours quelques douceurs. Elle les refuse, puis finit par les accepter pour sa vieille mère : un pot de miel, une paire de grives, une hottée de pommes. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  11. (pronominal) (familier) Assouvir un désir jusqu’à l’épuisement et l’oubli.
    • […] se finir au whisky dans les bras d’un clochard ou qui sait du Prince Charmant sur son beau cheval blanc ? (Françoise Payot, Le loup noir, 2007)
synonymes
  • Voir terminer#Synonymes|terminer (1)
  • Voir mourir#Synonymes|mourir (9)
antonymes traductions traductions traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français