mi-journée
étymologie
Composé du préfixe mi- et du mot journée.

nom


mi-journée \mi.juʁ.ne\ féminin

  1. Environ la moitié d’une journée.
    • Départ La Provence de cet été 1945 dispensait ses charmes habituels: fraîcheur des levers du jour embellis par l’immuable Ste-Victoire, écrasante chaleur des mi-journées génératrice d’incendies de broussailles et de fûtaïes, douceur des soirs au moins dans l’ombrede la Chaîne de l’Étoile (…). (Robert Coeuillet, Radiographie minière : 50 ans d’histoire des Charbonnages de France Midi-Nord-Lorraine, Éditions L’Harmattan, 1997)
    • (…) Seznec n’y était revenu que le 14 juin à la mi-journée, avec la précision que, le 12 juin au soir, il avait déposé son véhicule dans la cour d’une ferme à Plouaret, où il en avait repris possession le 14 juin au petit matin (…) (Cour de Cassation, Arrêt n° 5813 du 14 décembre 2006 Cour de cassation - Chambre criminelle'', Arrêt n° 5813 du 14 décembre 2006)
  2. La moitié d’une journée de travail.
    • Autre motif possible pour une mesure plus précise du temps chez les marchands : une meilleure délimitation de la mi-journée, dans la mesure où cela autorisait une subdivision de la journée de travail rémunérée, à une époque où l’on avait coutume d’embaucher les manœuvres ou ouvriers occasionnels « à la journée ». (René Kahn, Régulation temporelle et territoires urbains : habiter l’espace et le temps d’une ville, Éditions L’Harmattan, 2007)
    • (…) la référence à une mesure du temps exprimé en nombre de journées ou de mi-journées travaillées est plus adaptée en ce qui les concerne que le calcul en heures. (Bulletin officiel : Conventions collectives, Direction des journaux officiels, 2004)
synonymes
traductions
  • italien : metà giornata



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français