minusculiser
étymologie
De minuscule, avec le suffixe -iser.

verbe

minusculiser \mi.nys.ky.li.ze\ transitif conjugaison

  1. Faire passer une lettre de majuscule à minuscule.
    • D'aucuns majusculisent : Monsieur Antoine Blondin Directeur général
      D'autres minusculisent : Monsieur Louis Bonhôte conseiller national
      Les subtils majusculisent ou minusculisent, suivant l'importance du titre ou de la profession: Directeur, mais « sous-directeurs ».
      (Paul Thierrin, Ma correspondance privée, Éditions du Panorama, 1956, p. 47)
    • Dans l’Enfer rabelaisien, puisque le but consiste à rabaisser les grandeurs usurpées, l'artifice sera par exemple de minusculiser les noms qui caractérisent l'usurpation. (François Rigolot, Poétique et onomastique. L'exemple de la renaissance., 1977)
    • Je commence par minusculiser sa lettre initiale ; et puis je goûte... à la manière des vignerons tourangeaux et sans idées préconçues ; (Henri Verdon, « Lettre de Touraine », Europe, juin 1974, page 211)
  2. Rabaisser à une taille minuscule.
    • Celle qui consiste à minimiser, que dis-je ? à minusculiser, voire à néantiser complètement... les films, du moins les films traditionnellement dits « expérimentaux », par commodité et métaphore, c’est-à-dire les films qui entraient vraiment dans la problématique choisie, les films où se donne à voir réellement le « va-et-vient » peinture-cinéma-peinture. (Revue d’esthétique, 1989)
antonymes


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français