neiger
étymologie
Du latin populaire nĭvĭcare, qui a donné aussi nevicare en italien [1] [2] [3].

verbe

neiger \nɛ.ʒe\ intransitif (impers) (exceptionnellement transitif) conjugaison

  1. Tomber des nuages, en parlant de la neige.
    • Il avait fortement neigé dès le début de décembre, et il y avait eu de magnifiques batailles à coups de boules de neige, […]. (Louis Pergaud, Deux Veinards, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Il recommence à neiger, une neige comme je les aime, frêle, diaphane, neige d'enfance, toute pareille à celle qui dansait devant la fenêtre de l’isba de grand-mère. (Michel Louyot, Le violon de neige, 2008)
    • À table, aux heures des repas, ou bien au coin du feu, sous la lampe, ou encore sous un arbre, dont les fleurs, au printemps, neigeaient sur sa tête des pétales blancs. (Maxence Van Der Meersch, Maria, fille de Flandre, 1935)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français