par-dessus bord
étymologie
Par-dessus le bord.

locution adverbiale

par-dessus bord \paʁ.də.sy bɔʁ\

  1. (marine) Hors du navire, du vaisseau.
    • De mon cigare il ne me restait plus qu’un bout entre les lèvres, et, après en avoir aspiré les dernières bouffées, je le jette par-dessus le bord. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. XXXI, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • […] ; pour éviter d’être précipité par-dessus bord, Bert et la sentinelle durent s’accrocher aux montants de la galerie. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 249 de l’éd. de 1921)
  2. (Par extension) Hors du lieu ; à l’extérieur.
    • Ils jettent d’eux-mêmes leurs jeunes par-dessus bord et le coucoulet s’empiffre, s’empiffre, sans cesse affamé. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français