pleine lune
étymologie
Composé de pleine et lune.

locution nominale


pleine lune \plɛn lyn\ féminin

  1. (astronomie) Phase du cycle lunaire au cours duquel la lune apparaît dans sa totalité.
    • La pleine lune montait, là-bas, à l’Orient, derrière les dentelures assombries des montagnes de l’Aurès... (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Ah! lorsque les filles s’intéressent aux marguerites, aux pleines lunes et aux quartiers, […], l’amour est proche, la chute n’est pas éloignée. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Mais qu’est-ce que vous avez toutes à vouloir pondre aujourd’hui ? Pourtant ce n’est pas la pleine lune. (Anne Roumanoff, Hôpital Saint Joseph)
    • Tout artiste capillaire vous le dira : « les cheveux sont plus beaux lorsqu’on les coupe à la pleine lune ». (Frédéric Sandron, Les naissances de la pleine lune et autres curiosités démographiques, 1998)
    • La lune apparaît gibbeuse, pour un observateur terrestre, entre le premier quartier et la pleine lune et entre la pleine lune et le dernier quartier. (Émile Biémont, Rythmes du temps: Astronomie et calendriers, De Boeck Supérieur, 1999, page 29)
synonymes antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.032
Dictionnaire Français