reparaître
étymologie
 Composé de re- et de paraître.

verbe

reparaître \ʁə.pa.ʁɛtʁ\ intransitif conjugaison

  1. Paraître de nouveau.
    • C'était le ministère du 24 mai 1873 qui reparaissait. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
    • Cette zone forestière correspond à la région humide des nuages qui ceignent les flancs du pic pendant la majeure partie de l'année et qui se dissipent généralement le soir pour reparaître peu après le lever du soleil. (Frédéric Weisgerber, Huit jours à Ténériffe, dans la Revue générale des sciences pures et appliquées, Paris : Doin, 1905, vol.16, pp. 1041)
    • Son absence durait un an, deux ans. Et puis, un beau soir, sans que personne de son entourage fût prévenu, il reparaissait soudainement. (Octave Mirbeau La Mort de Balzac, 1907)
    • Le chîkh ne tarde pas à reparaître accompagné de quelques notables du douar, de mes gens et d'un de ses fils portant un pot de terre rempli de charbons ardents. Et nous nous pressons autour de la chaleur bienfaisante, […]. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 30)

traductions
  • allemand : wieder erscheinen, wieder auftauchen, erneut auftauchen
  • anglais : reappear
  • portugais : reaparecer



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français