sodomite
étymologie
(ca. 1160) Du latin Sodomita (« de Sodome »), emprunté au grec ancien Σοδομίτης, dérivé de Σόδομα (« Sodome »).

adjectif

SingulierPluriel
sodomitesodomites

sodomite \sɔ.dɔ.mit\ masculin et féminin identiques

  1. Qui pratique la sodomie.
    • Ils détestaient les étrangers et abusaient d’eux selon la pratique sodomite. (John J. McNeill, L’Église et l’homosexuel : un plaidoyer, éditeur Labor et Fides, 1982)

nom

SingulierPluriel
sodomitesodomites

sodomite \sɔ.dɔ.mit\ masculin et féminin identiques

  1. (Par extension) Celui qui pratique la sodomie.
    • La femme offre son cul mille fois et mille fois l’homme croit passer le premier, trompé par les adorables fausses réticences de la sodomite avertie. (Alain Paucard, Éloges du cul, éditeur La Musardine, 2012)
    • Elle était envoyée chez le proviseur presque aussi souvent que Dan Swansea, à cause de sa propension à siffler des imprécations du genre : « Tu mourras en enfer, sodomite » aux filles qui roulaient des patins à leurs copains dans les couloirs. (Jennifer Weiner, Des amies de toujours, Éditions Belfond, traduit de l'américain par Hélène Colombeau, 2011)
    1. Homosexuel.
  2. (histoire) hérétique#fr|Hérétique.
    • Le sodomite était un relaps, l’homosexuel est maintenant une espèce. (Michel Foucault, Histoire de la sexualité, tome 1 « La volonté de savoir », éditeur Gallimard, 1994)

traductions
Sodomite
étymologie
Du latin Sodomitae

nom

SingulierPluriel
sodomitesodomites

Sodomite \sɔ.dɔ.mit\ masculin et féminin identiques

  1. (hist) Habitant de Sodome.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français