verrouiller
étymologie
dénominal#fr|Dénominal de verrou#fr|verrou.

verbe

verrouiller \ve.ʁu.je\ ou \vɛ.ʁu.je\ transitif conjugaison (pronominal : se verrouiller)

  1. Fermer au verrou.
    • La clef introduite dans la serrure refusa de tourner et comme le secrétaire la retirait, la porte s’ouvrit toute seule. Voilà qui était bizarre : elle n’était pas verrouillée alors qu’elle aurait dû l’être à double tour. (Louis Pergaud, Un petit logement, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Fantômas incarcéré dans l’une des cellules les mieux verrouillées de la Santé, avait en somme les mêmes préoccupations qu’il eût eues étant libre et il n’en avait point d'autres ! (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 640)
    • Quand la jeune femme appuya sur la télécommande pour verrouiller sa voiture, les clignotants bipèrent en rythme avec les lointains échos de musique et de rires. (Terry Goodkind, Les Sanctuaires du Mal, traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Claude Mallé, éditions Bragelonne, 2017, chap. 30)
  2. (informatique) En informatique le mot verrouiller désigne l'action de bloquer l’écriture dans un fichier (ou un dossier) pour tous les utilisateurs (ou programmes) excepté celui qui est en train de le modifier.
  3. (pronominal) S’enfermer au verrou.
    • Laissant toutes les chambres à la disposition des étrangers pour qu'ils s’y emménageassent comme ils l'entendaient, il se retira, seul et sombre, dans une chambrette dans laquelle il se verrouilla tout de suite. (Revue générale, volume 41, Bruxelles : Comptoir universel d'imprimerie et de librairie, 1885, p. 666)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.011
Dictionnaire Français