éclairage
étymologie
(1798)  Composé de éclairer et de -age.

nom

SingulierPluriel
éclairageéclairages

éclairage \e.klɛ.ʁaʒ\ masculin

  1. Action d’éclairer ; distribution de la lumière naturelle ou artificielle.
    • La cire d'abeille est, de temps immémorial, employée à l'éclairage. (Barreswil et A. Girard, Dictionnaire de chimie industrielle, 1862)
    • Les marchands se contentent, pour tout éclairage, des maigres rayons que les becs de gaz envoient à leurs vitrines. (Émile Zola, Thérèse Raquin - 1)
    • Rien ne resplendit plus, après minuit, que cinq ou six débits mal fréquentés dont l'éclairage ourle le trottoir d'un morne flamboiement. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Ces cartouches sont destinées à remplacer les fortes charges de poudre-éclair qu'il serait nécessaire d'employer pour l’éclairage intensif d'intérieurs, de grottes, de mines, etc. (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, p.413)
  2. Équipement servant à éclairer.
    • Ngala était sombre, étant dépourvue de tout éclairage municipal. (Jules Verne, Le Village aérien - chap. 17)
    • L'éclairage artificiel sera l'éclairage électrique qu'on utilisera soit avec des lampes à filaments métalliques soit avec des lampes à arc renversé. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Il était rentré dans une minuscule piaule, dont l’éclairage qui valait pas lerche reposait au père Lachaise, qui fouettait grave le chacal ! (Jean-Louis La Carbona, Toubkal sur Saône, Éditions Edilivre, 2014, p. 196)
    • Après un trajet de vingt minutes se dessina devant lui la silhouette de la petite ville de Saint-Laurent-Nouan, inhabituellement sombre en cette nuit, sans lumière aux fenêtres ni éclairage public. (Marc Elsberg, Black-out: Demain il sera trop tard, traduit de l'allemand, Piranha, 2015)
  3. Manière particulière de voir, d'envisager quelque chose.
  4. Mission de recherche de renseignements, confiée à une troupe d'éclaireurs.
    • Un chasseur à cheval est un type de cavalier léger, chargé généralement de l'éclairage de l'armée.'' (Chasseur à cheval, article Wikipédia.)
synonymes
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français