Iliade
étymologie
Du latin Ilias, Ilias, issu du grec ancien Ἰλιάς.

nom propre

Iliade \i.ljad\ féminin singulier

  1. Poème épique d’Homère racontant les aventures de la guerre de Troie.
    • Pourtant je tiens jalousement à l’avertissement lancé par Homère aux Grecs dans L’Iliade et par Tyrtée dans les Élégies : « C’est une faiblesse déraisonnable que de se décharger sur la divinité de la responsabilité d’une morale et d’un ordre public » — Dieu, Allah ou quel qu’il soit. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
  2. (litt) (rare) Épopée guerrière.
    • Cette épopée militaire donna une couleur épique à tous les événements de la politique intérieure ; les compétitions des partis furent ainsi haussées au niveau d’une Iliade, les politiciens devinrent des géants et la Révolution, que Joseph de Maistre avait dénoncée comme satanique, fut divinisée. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908, page 126)
    • Quoi que je pense de la valeur inégale des causes qui sont aux prises, la lecture, depuis deux mois, des journaux et des lettres qui nous arrivent à Genève de tous les pays, m’a amené à cette conviction que l’ardeur de la foi patriotique est partout à peu près la même et que chacun des peuples qui prend part à cette Iliade croit combattre pour la liberté du monde contre la barbarie. (Romain Rolland, Au-dessus de la mêlée, Librairie Paul Ollendorff, 1915) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, chapitre V}}

traductions
  • allemand : Ilias
  • anglais : Iliad
  • espagnol : Ilíada
  • italien : Iliade
  • portugais : Ilíada
  • russe : Илиада



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français