joseph
étymologie
(adjectif) (1723) De Joseph#fr-prénom|Joseph Montgolfier, inventeur de ce type de papier, directeur de papeteries à Annonay, au début du dix-huitième siècle, père de l'inventeur de la montgolfière.
(nom commun) (1756) De Joseph#fr|Joseph, personnage biblique prude et pieux, qui refusa de répondre aux avances de la femme de Putiphar (Genèse, chap. 39).

adjectif

joseph \ʒo.zɛf\ invariable

  1. Mince, papier bible#fr-adj|bible.
    • papier joseph#fr|Papier joseph, papier mince, utilisé généralement comme filtre.
    • Un grand ballon en toile, doublé intérieurement de papier-joseph. (Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 249)
    • M. Troupeau tira son portefeuille, il en sort une lettre qui est enveloppée avec soin dans un papier joseph. (Kock, Pucelle,1834, p. 316)
    • …j'emploie (…) le papier joseph pour les nettoyer [les glaces], ainsi que mes plateaux ; c'est de beaucoup supérieur au linge et ça absorbe beaucoup mieux les liquides et les impuretés qui y adhèrent, je ne l'épargne jamais et j'aime mieux en user une feuille de trop que d'être incertain sur la propreté d'un plateau. (Le Gray, Phot. sur papier et verre,1850, p. 9.)
  2. (argot) Billet de banque
    • Écoute : avant hier, c'était un garçon de banque qui lui apportait cinquante mille francs en papier joseph. (Dumas père, Villefort,1851, II, 3, p. 201)

nom

SingulierPluriel
josephjosephs

joseph \ʒo.zɛf\ masculin

  1. Nigaud, personne niaise, timide en amour ; qui laisse échapper les bonnes occasions.
    • Je suis un niquedouille, un Jean-Nivelle, un Cadet-Rousselle, un coquecigrue, une emplâtre sur une jambe de bois, un Joseph pour la Chloé (…). « Ah! j'en ai marre, marre, marre... marre de la Chloé, de l'amour, de pas-l'amour, des putains, des pas-putains... Marre de Frédé et son Annie, encore un niquedouille − coquecigrue celui-là, puceau de malheur, il ne s'est jamais même branlé, encore une histoire à te raconter, elle vaut l'os, elle t'amusera davantage que mes angoisses joséphiéresques. » (Vailland, Drôle de jeu'', 1945, p. 93)
    • Faire le, son joseph ; poser au joseph, faire le pudibond, affecter la vertu.
    • Il y a des ballots qui veulent faire pitié : c'est un truc qui ne rend pas, c'est un mauvais truc. Je ne m'en ressens pas pour m'asseoir dans les courants d'air et poser au joseph, à seule fin qu'une vieille pie me refile un rond en sortant de la messe. (Bernanos, Imposture, 1927, p. 476)

Joseph
étymologie
Du latin Joseph, venant de l’hébreu יוסף. Josep, vers 1140 Joseph.
prénom

Joseph \ʒo.zɛf\ masculin

  1. Prénom masculin.
    • Joseph, le valet de chambre, entra, présenta à son maître un plateau de vieux laque japonais, au centre duquel une carte de visite se pavanait. (Octave Mirbeau, Contes cruels (Mirbeau) : Gavinard)

traductions
  • allemand : Josef, diminutifs : Sepp, Pepi
  • anglais : Joseph, diminutifs : Joe, Joey
  • espagnol : José
  • italien : Giuseppe, diminutif : Beppo
  • portugais : José
  • russe : Иосиф, Ossip



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français