alambic
étymologie
Via le latin médiéval alembicus, de l’arabe الإنبيق, emprunté au gréco-latin ambix, ἄμβιξ (« chapiteau de la cornue »). Le passage par un intermédiaire espagnol alambique#es|alambique est discuté.

nom

SingulierPluriel
alambicalambics

alambic \a.lɑ̃.bik\ masculin

  1. Sorte d’appareil qui sert à distiller.
    • Lorsqu'on veut faire de l'eau-de-vie avec des marcs de raisin, on se sert d'un simple alambic ordinaire. On chauffe les matières dans une chaudière en cuivre, et les vapeurs qui se produisent passent dans un tube contourné en spirale, ou serpentin ; ce tube, plongé dans un vase plein d'eau froide que l'on renouvelle au fur et à mesure, condense les vapeurs. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 143)
    • Ce ne sont point des herses ou des rouleaux qu'on voit à la porte des demeures, mais des appareils à sulfater, des fouloirs, des foudres, des pompes, des alambics. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cette eau-de-vie a toujours un goût d'empyreume, causé par une certaine quantité de marc ou de lie qui s'est attachée aux parois intérieures de l’alambic, et qui a été en partie décomposée par le calorique. (M. Salmon, Art de cultiver la vigne et de faire de bon vin, page 229, 1826)
  2. Nord et Pas-de-Calais Nom donné aux cafetières destinées à préparer le café en les posant sur une source de chaleur.  [1]  [2]
  3. (zoologie) (Provence) simulie#fr|Simulie.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français