arrogamment
étymologie
Dérivé de arrogant et du suffixe -ment.

adverbe

arrogamment \a.ʁɔ.ɡa.mɑ̃\ invariable

  1. Avec arrogance.
    • ''Oser arrogamment se vanter à mes yeux,/>D’être juste seigneur du bien de mes aïeux ! (Pierre Corneille, Héraclius empereur d’Orient'', I, 2)

    • Il a vu ses faisceaux marcher arrogamment et braver nos drapeaux. (Pierre Corneille, Pompée, IV, 1)
    • Cependant le héros pudibond se rengorge comme un paon, et lève arrogamment la crête, lorsque son prôneur impudent ose égaler aux dieux le plus méprisable des faquins […] (Érasme, Éloge de la folie, 1509, traduction de Thibault de Laveaux en 1780)
    • L’âme comptait seule ; on posait arrogamment comme un fait l’immortalité de cette entité vague que nous n’avons jamais vu fonctionner dans l’absence du corps, avant de prendre la peine d’en prouver l’existence. (Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien, Plon, 1958 ; coll. Folio, 1974, p. 227.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français