autonome
étymologie
(1751) Du grec ancien αὐτόνομος autonomos (« qui se régit par ses propres lois »). Voir également les affixes dérivés du grec ancien : auto- et -nome.

adjectif


autonome \ɔ.tɔ.nɔm\ ou \o.to.nom\ ou \o.tɔ.nɔm\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se dirige ou se contrôle soi-même.
  2. Qui peut prendre ses propres décisions, en parlant d’une personne ou d’un organisme (par exemple un organisme politique, administratif ou financier).
    • Pendant cinq siècles, sous la direction de ses capitouls et de ses consuls, Montauban fut une courageuse petite démocratie autonome. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Sous la domination du Saint-Empire, Metz était une ville autonome, indépendante de l’évêché. (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Les chambres régionales cesseraient d’être des juridictions autonomes et deviendraient des composantes de la Cour […] (Exposé des motifs, Projet de loi portant réforme des juridictions financières, France, 2009)
  3. (info) Se dit de l’exploitation d’une unité fonctionnelle lorsqu’elle n’est pas placée sous la commande directe de l’ordinateur. La définition ainsi que les termes autonome, hors ligne et en non connecté furent normalisés d’abord par l’ISO/CÉI ISO 2382-10:1979, et repris par l’ISO/CÉI ISO 2382-1:1993.
  4. (info) Se dit d’un matériel lorsqu’il fonctionne indépendamment de tout autre : par exemple un poste de travail déconnecté de l’Internet.
synonymes
(info) :
antonymes
(info) :

traductions
traductions
traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.018
Dictionnaire Français