bistrotier
étymologie
Composé de bistrot et -ier.

nom

SingulierPluriel
bistrotierbistrotiers

bistrotier \bis.tʁɔ.tje\ masculin (pour une femme on dit : bistrotière)

  1. Celui qui tient un bistro.
    • Il est un peu fier, ton client, disent certains au bistrotier. (Michel Ragon, Ils se croyaient illustres et immortels..., 2011)
    • Les percolateurs, antiques, achetés d’occasion à ces marchés aux puces réservés aux bistrotiers, dans les antres de la rue de Lappe, commençaient leur labeur, non sans peine, ils n’étaient plus de première jeunesse : ils éternuaient, ils toussaient, laissant gicler des jets de vapeur avant de distiller un jus de chique cent fois mâchée. (Robert Giraud, La Petite Gamberge, Denoël, Paris, 1961)

adjectif

bistrotier \bis.tʁɔ.tje\ masculin

  1. Qui concerne les bistrots.
    • Un plat traditionnel de la cuisine bistrostière.
    • Toujours quelques bons amis pour communier avec lui au même zinc… des vieux, des jeunes, n’importe qui, surtout des demi-cloches, bohêmes, étudiants qui n’étudient que la géographie bistrotière de la capitale, peintres ratés, comploteurs en déroute, chomedus chroniques, professeurs qui n’enseignent rien, acteurs en quête de contrat, turfistes déçus, jusqu’à des mendigots en loques ! (Alphonse Boudard, La Cerise, Plon, Paris, 1963)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français